AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO



Benhima à l'Institut du monde arabe: Les connexions avec l'Afrique ont triplé depuis 2010


Par Aeronautique.ma, le 25 Novembre 2014



Benhima à l'Institut du monde arabe: Les connexions avec l'Afrique ont triplé depuis 2010
Le développement des connexions de la Royal Air Maroc (RAM) avec l’Afrique est motivé par le taux de croissance enregistré par le continent et la demande croissante en matière de transport qui en résulte, a affirmé Driss Benhima.

Intervenant lors d’une table ronde sous le thème "le Maroc comme hub pour l'Afrique" organisée dans le cadre d’une Journée de rencontres économiques consacrée au Maroc et initiée par l'Institut du Monde arabe (IMA), M. Benhima a précisé que la RAM dessert aujourd’hui 26 destinations africaines, notant que les connexions avec les pays du continent ont triplé depuis 2010.

Evoquant la décision de la compagnie de maintenir ses vols vers les pays touchés par le virus Ebola, M. Benhima a indiqué que la RAM agit par "solidarité responsable", soulignant que "nous essayons d’être la dernière compagnie à quitter un pays en crise".
"Il s’agit d’un geste de solidarité et non d’un geste commercial", a-t-il insisté, affirmant, en outre, qu’il n’y a pas de contradiction entre cette décision et la demande du Maroc de reporter la CAN 2015.
 


Le risque n’est pas le même, a-t-il dit, faisant savoir que tout passager en provenance des pays touchés par l’Ebola est suivi individuellement pour une période de 3 semaines.
Pour sa part, la représentante résidente du bureau national du Maroc de la Banque Africaine de développement, Yacine Fal a salué la démarche adoptée par la RAM, mettant l’accent sur la nécessité de ne pas isoler économiquement les pays touchés par ce virus mortel.

Mots clés : royal air maroc



Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.