Aeronautique.ma

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO


Par Article soumis par Moncef ben Hayoun-Maroceco le Mercredi 21 Juillet 2010

Farnborough 2010: Le Maroc sélectionne le F100-PW-229 EEP de Pratt & Whitney pour ses F-16



Les avions F-16 du Maroc seront motorisés avec les dernières évolutions de la famille des « F100 Engine » du constructeur américain Pratt & Whitney qui compte parmi les plus importants fabricants de moteurs d'avion au monde. Le montant du contrat s'élève à 145 millions de dollars. Le F100-PW-229 EEP requiert une inspection en usine tous les 10 ans, au lieu de 7, et permet des réductions de coûts de 30% au travers de sa vie utile.


Farnborough 2010: Le Maroc sélectionne le F100-PW-229 EEP de Pratt & Whitney pour ses F-16
Le constructeur aéronautique américain Pratt & Whitney annonce , en marge du salon aéronautique de Farnborough, qu'il a obtenu un contrat du gouvernement US évalué à environ 145 millions de dollars pour fournir le réacteur F100-PW-229 EEP (Engine Enhancement Package) à la nouvelle flotte F-16 des Forces royales air marocaines. La livraison de ces produits est prévue en 2010 et 2011.

Le Maroc a commandé 24 avions de pointe F-16 et 24 avions T-6, avait indiqué auparavant Robert P. Jackson, ministre conseiller auprès de l'ambassade des Etats-Unis au Maroc. Selon Pratt & Whitney, le F100-PW-229 permet au Maroc un faible « coût total de possession » et une plus grande sécurité. Intégrant les dernières technologies, ce système de propulsion offre une puissance très évoluée et une économe en énergie pour les avions de chasse F-16 dans le monde entier. À ce jour, le F100-PW-229 compte plus de 2,5 millions d'heures de vol durant plus de 18 années de service opérationnel. Selon la même source, par ce contrat, les Forces royales air marocaines deviennent le 22e client international à sélectionner la famille des « F100 Engine ».

Le F100-PW-229 EEP est la dernière évolution de la famille des moteurs F100 liée aux avions de chasse. D'après la presse française, ces nouveaux moteurs tirent parti de la technologie développée pour le réacteur F119 du F-22A Raptor ainsi que pour le F135 du F-35 Lightning II. Le développement de ce moteur a été financé par l'United States Air Force (US Air Force, USAF), la branche aérienne des forces armées des États-Unis, qui désirait diminuer les coûts d'entretien et augmenter la sécurité et la disponibilité du moteur. Parmi les avantages cités par Pratt & Whitney, le F100-PW-229 EEP requiert une inspection en usine tous les 10 ans au lieu de 7.
Le fabricant stipule également que son moteur permet des réductions de coûts de 30% au travers de sa vie utile et une probabilité inférieure de 25% d’arrêt du moteur en vol. A noter que Pratt & Whitney est l'un un des plus importants fabricants de moteurs d'avion au monde dont la production est aussi bien utilisée pour les avions civils que pour les avions militaires.

La compagnie fut fondée en 1860 par Francis Pratt et Amos Whitney, le siège du groupe se trouvant à East Hartford dans le Connecticut. Selon la presse française, en février dernier, la compagnie américaine a annoncé que l'armée de l'air égyptienne a sélectionné le réacteur PW-100-229 EEP pour ses 24 prochains F-16. Opérant avec 195 de ces appareils sur les 220 qu'elle a commandés jusqu'à ce jour, l'Egypte est le quatrième plus grand utilisateur du F-16, selon la même source.