AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO



GIMAS: Le Maroc a eu une hausse de plus de 10% de ses exportations dans le secteur de l'aéronautique


Par AFP, le 27 Septembre 2012



GIMAS: Le Maroc a eu une hausse de plus de 10% de ses exportations dans le secteur de l'aéronautique
Le Maroc a connu une hausse de plus de 65,5% sur la période 2008-2011, et plus de 10% l'an dernier selon un rapport du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (Gimas).

En 2011, le chiffre d'affaires a atteint 5,2 milliards de dirhams (605 millions de dollars) contre 4,7 mds de dirhams (545 M USD) en 2010, d'après ce document de la Direction des études et prévisions financières, cité jeudi par l'agence de presse MAP.

Sur la période 2008-11, le secteur aéronautique marocain, "orienté à 100% vers l'export", a crû de 65,5%, selon la même source.

Cette publication intervient alors que le géant aéronautique canadien Bombardier doit débuter en janvier sa production sur sa première usine locale de fabrication de composants, à Nouaceur, près de Casablanca (ouest).

Le projet prévoit un investissement de 200 millions de dollars en infrastructures et doit déboucher sur la création de 850 emplois directs d'ici à huit ans.

Troisième avionneur mondial derrière Boeing et Airbus, Bombardier a expliqué avoir choisi le Maroc en raison des faibles coûts de la main d'oeuvre et du transport, de la proximité avec l'Europe et de "l'engagement" des autorités locales à mettre sur pied une industrie aéronautique compétitive.

Preuve de l'importance consacré au projet, le président de Bombardier, Guy Hachey, a été reçu la semaine dernière par le roi Mohammed VI.

Le ministre de l'Equipement et du Transport, Aziz Rabbah, a récemment insisté sur la volonté du royaume de devenir "un hub régional de la maintenance et de l'industrie aéronautique".

Outre Bombardier, l'équipementier français Ratier-Figeac a inauguré cette semaine une filiale marocaine à Nouaceur. Ce projet, d'un coût de neuf millions d'euros, doit être dédié à l'assemblage des équipements de cabines et de cockpits.

Quelque 150 personnes devraient être employées d'ici la fin de l'année par cette filiale.

Selon le rapport, près de 80% de l'activité du secteur aéronautique au Maroc --qui compte une centaine d'entreprises au total-- est concentrée à Nouaceur, contre 15% à Tanger (nord).



Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.