AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

L'ONDA signe une convention de formation avec Incheon Airport à l'occasion de l'AG de l'ACI


Par Aeronautique.ma, le 1 Novembre 2011



L'ONDA signe une convention de formation avec Incheon Airport à l'occasion de l'AG de l'ACI
Marrakech accueille la 21ème assemblée générale du Conseil International de l'Aviation (ACI-Monde) du 31 octobre au 2 novembre 2011, après la défection de l'Égypte il y a sept mois.

A l'ordre du jour de ce conclave qui connaît la participation de plus de 500 personnalités en provenance des 4 coins du monde, figurent une série de conférences traitant des thématiques en rapport avec "les compagnies aériennes low-cost: bénédiction ou malédiction", "passagers en fret", "prendre soin du client" et "la sécurité", outre la tenue d'une exposition animée par une soixantaine de sociétés, de prestataires et de fournisseurs de solutions dans le domaine de l'aviation civile et l'aéroportuaire.

A cette occasion, une convention de formation a été signée entre l'Office National des Aéroports (ONDA) et l'aéroport International Incheon en Corée du sud (52 km à l'ouest de séoul), 6e aéroport d'Asie en matière de trafic de passagers. La convention fut signée en présence du président de l'organisme coréen, C.W. Lee. «Au début, cette coopération sera axée sur ce volet structurant pour les deux partenaires qui disposent d'académies de formation des ressources humaines. Il s'agira d'échanger les expériences dans tous les segments liés à la gestion aéroportuaire», a précisé Dalil Guendouz. «On a un intérêt commun à venir travailler sur le continent africain. On peut étendre cette prestation de formation à d'autres pays africains», a indiqué C.W. Lee.

«Ce congrès revêt une grande importance, car il permet aux participants des quatre coins du monde de partager les expériences, surtout ceux de l'Afrique, dont la plupart des aéroports sont en développement. Les opérateurs africains peuvent ainsi bénéficier des expériences de ceux de l'Amérique du Nord, de l'Asie ou de l'Europe», a indiqué James Cherry, PDG de l'aéroports de Montréal et ex-président d'ACI Monde.

«Dans la région ACI Afrique, nous cherchons un système de transport aérien sûr. Nous avons avec nous 56 membres répartis sur 46 pays et 7 business parners associés. En raison de la privatisation d'un certain nombre d'aéroports dans la région et l'introduction de nouveaux opérateurs aéroportuaires, il est primordial d'adhérer à ACI Afrique à partir de 2012», a insisté Pascal Komla, président de l'aéroport de Lomé-Tokoin et président de ACI Afrique.

«Sûreté, sécurité, croissance, pérennité, diversification, qualité de service, capital humain, performance, sont bien les sujets qui constituent l'ossature de nos stratégies de développement, et cette grande similitude nous incite encore à partager, à échanger, à dialoguer, à nous ouvrir toujours plus les uns sur les autres», a laissé entendre Dalil Guendouz, directeur général de l'ONDA.

ACI Monde (Conseil international des aéroports) est l'association mondiale des aéroports. Elle a le statut d'observateur au sein de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) ainsi qu'un statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies et travaille en étroite collaboration avec l'IATA (Association internationale des transporteurs aériens).

Mots clés : ACI, incheon, onda



Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.