AERONAUTIQUE .MA : Portail Marocain de l'aéronautique et du Spatial

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO
 




La Faculté de médecine de Rabat crée l'unité de formation et de recherche en médecine aéronautique


Par Synthèse, le 19 Mai 2009



La Faculté de médecine de Rabat crée l'unité de formation et de recherche en médecine aéronautique
La Société marocaine de médecine aéronautique a organisé à la Faculté de médecine de Rabat, le 9 mai, une journée scientifique, dont les principaux thèmes ont porté sur la formation en médecine aéronautique, les normes ophtalmologiques pour un pilote, la désinfection et la désinsectisation des avions. La Société marocaine de médecine aéronautique a été créée en 1996 par des médecins civils et militaires, qui ont le diplôme français de médecine aéronautique et spatiale de France.
 
La médecine aéronautique, telle que définie par l’Organisation de l’aviation civile internationale OACI, est une spécialité médicale qui combine des aspects de médecine préventive, de médecine du travail, de médecine de l'environnement et de médecine clinique avec la physiologie et la psychologie de l'homme en vol. Cette spécialité s'intéresse à la santé et à la sécurité des personnes qui prennent l'avion, équipage comme passagers, ainsi qu'à la sélection et au rendement des détenteurs de licences d'aviation.
 
Les normes marocaines suivent celles en vigueur en Europe, en Amérique du nord et surtout celles de l’OACI. Ces normes sont appliquées par le Centre d’expertise médicale du personnel navigant de l’Hôpital d’instruction militaire Mohammed V de Rabat.
 
La nouveauté au Maroc est que la spécialité vient d’être reconnue officiellement par les autorités marocaines. En effet, la Faculté de médecine de Rabat va, pour la première fois, ouvrir un poste de professeur agrégé en médecine aéronautique. Cette même faculté vient de créer début mai 2009, l’UFR (Unité de Formation et de Recherche) en médecine aéronautique. Cette spécialité s’intéresse à deux grandes familles de patients. D’une part, les pilotes à risque médical, diabétiques, en post-infarctus, opéré des yeux, asthmatiques,  âgés ou pilotes de voltige. Et d’autre part, les passagers à risque, notamment ceux opérés récemment des yeux, avec une pathologie du tympan ou ayant des antécédents de pneumothorax.
 
Pour en savoir plus :
- Contacter le Centre d’expertise médical du personnel navigant à l’Hôpital d’instruction militaire Mohammed V de Rabat.
- Article sur la Vie Eco
- Notions de médecine aéronautique
- Aerospace Medical association
- Académie internationale de médecine aéronautique et spatial




Mots clés : médecine




Facebook
Rss
Twitter
YouTube
Instagram
Newsletter