AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Le Maroc et le Sénégal développent leur stratégie de fret aérien


Par Aeronautique.ma, le 6 Décembre 2012



Le Maroc et le Sénégal développent leur stratégie de fret aérien
Le développement du transport et de la logistique pour booster les échanges inter-africains. L’imbrication de ces deux secteurs dans la construction d’un hub Maroc-Sénégal au niveau du continent avait été annoncée en novembre dernier par Abdelaziz Rabbah, lors de sa participation à la tête de la délégation marocaine au Salon international des solutions pour les transports et la logistique. Le ministre de l'Équipement et du transport avait exprimé la détermination du Maroc à «mettre à contribution le transport et la logistique pour apporter un contenu plus économique à la coopération sénégalo-marocaine et redynamiser le volet de la coopération».

Quelques jours plus tard, des pistes de concrétisation émergent avec l’ouverture des négociations entre l’Office national des aéroports (ONDA) et le ministère de l'Équipement et du transport sénégalais, pour la mise en place d’un fret de marchandises reliant Casablanca à Dakar. Ce nouveau dispositif permettra d’acheminer les marchandises provenant du continent africain dans les différentes villes du Maroc, via les deux «hubs aéroportuaires» que sont les villes de Casablanca et Dakar. Dans le détail, «les marchandises provenant du Sénégal pourront être livrées dans l’ensemble du royaume grâce à la coordination entre le fret aérien et terrestre», nous explique-t-on auprès de l’ONDA. Plus concrètement, les exportations sénégalaises vers le Maroc arriveront à l’Aéroport Mohammed V avant d’être acheminées par voie ferrée ou par route vers Rabat, Tanger, Marrakech et Agadir. Cette initiative permettra au final de fluidifier les relations commerciales et de partenariat entre le Maroc et le Sénégal.

Lire le suite sur LesEchos.ma