Aeronautique.ma

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO


Par Revue de presse le Samedi 11 Février 2012

ONDA: Fin de mandat pour Mar Handling et lancement d'appel d'offres pour de nouvelles licences




ONDA: Fin de mandat pour Mar Handling et lancement d'appel d'offres pour de nouvelles licences
Fin de mandat pour Mar Handling. L’opérateur de l’assistance en escale avait démarré ses activités au Maroc en 2004, comme deuxième opérateur aux côtés de Royal Air Maroc (RAM). Son contrat arrive à échéance. Pour s’assurer les services de nouveaux prestataires, l’Office national des aéroports (ONDA) vient de lancer un appel d’offres international. Selon le management de l’Office, le nouveau cahier des charges se veut innovant.

«Nous sommes partis des résultats d’une étude réalisée auprès d’un cabinet international spécialisé pour nous aider à orienter certains de nos choix stratégiques. Ceci passe notamment par la mise en concurrence des meilleurs opérateurs mondiaux opérant dans le handling à travers la procédure d’appel d’offres ouvert international. Nous avons ainsi rencontré les meilleurs opérateurs mondiaux, français, anglais, espagnols, belges, suisses, hollandais», explique Dalil Guendouz, directeur de l’ONDA.

L’objectif étant de favoriser l’entrée en jeu de la concurrence au sein des différentes plateformes. Pour y arriver, le nouveau cahier des charges insiste sur l’engagement des opérateurs à respecter des standards de haute qualité, mesurables à travers une batterie d’indicateurs de performance.

La qualité étant aussi bien perçue par les compagnies aériennes clientes des concessionnaires que des passagers. Des pénalités sont même prévues en cas de défaillance. Le cahier des charges du handling prévoit également un nouveau découpage géographique des infrastructures aéroportuaires en trois zones distinctes. «Le découpage en régions procède d’une analyse fine des marchés qui a démontré qu’un découpage en trois paquets indépendants se justifiait par la taille des marchés potentiels: Casablanca, Nord & Oriental et Sud, par leur situation géographique et par la nature des marchés appréhendés», poursuit Guendouz. Le nouveau schéma devrait également induire une démarche concurrentielle et assurer un meilleur équilibre en volume d’activités.

Lire la suite sur l'Economiste


Mots clés : handling