Aeronautique.ma

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO


Par Aeronautique.ma le Vendredi 29 Juin 2012

ONDA - Ryanair: La fixation des prix des services de handling ne sont pas du ressort de l’ONDA




ONDA - Ryanair: La fixation des prix des services de handling ne sont pas du ressort de l’ONDA
Suite aux déclarations du directeur executif de Ryanair déplorant une situation de monopole des services de handling dans les aéroports Marocains. L'Office National Des Aéroports (ONDA) a tenu à rappeler dans un communiqué cet après-midi que l'activité handling a été libéralisé en 2004, et que les relations ONDA / Handlers sont régies par les lois et règlements nationaux qui fixent les conditions de fourniture des prestations d'assistance au sol. L'exercice de ces prestations est octroyé dans le cadre de marchés objets d'appels d'offres internationaux lancés par l'ONDA.

En effet, un appel d’offre ouvert et international a abouti en 2012 à la sélection d’opérateurs handling de référence et dimension internationale. Pour l'ONDA, la finalité stratégique de cette restructuration de l’activité handling s’articule autour de trois principes majeurs :
- La Mise en place de la concurrence au niveau de tous les aéroports : Il y a en effet aujourd’hui : 2 handlers au Nord et 2 au Sud (RAM Handling et Swissport), et 3 handlers à Casablanca (Globalia, RAM Handling et Swissport) ;
- L’instauration d’une qualité de service optimum répondant aux meilleurs standards internationaux et mesurables par des indicateurs précis ;
- L’amélioration de l’attractivité financière, en garantissant pour les compagnies aériennes des services en escale offerts à des prix plafonds et très compétitifs dans la convention de concession entre l’ONDA et les handlers ;

La fixation des prix des services de handling ne sont pas du ressort de l’ONDA qui n’a pas l’autorité d’interférer dans les négociations commerciales entre les compagnies aériennes et les handlers. Comme cité dans le point ci dessus, seul un prix plafond peut être fixé et ce afin de sécuriser les compagnies aériennes.

En effet, outre les mesures incitatives accordées depuis 2007 et qui ont été prolongées jusqu’à fin 2013, la dernière révision de la grille d’incitation tarifaire a permis d’augmenter sensiblement l’attractivité des aéroports marocains, mesures dont les compagnies Low Cost sont parmi les principaux bénéficiaires, de part la nature de leur trafic.

L’ONDA invite l’ensemble des compagnies aériennes à continuer à s’inscrire dans la démarche règlementaire initiée par le gouvernement marocain dans le cadre de sa politique de libéralisation des activités d’assistance en escale, tout en améliorant la qualité de service prestée aux passagers.


Mots clés : onda, ryanair