AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO



Projet de jumelage pour renforcer les capacités institutionnelles et techniques de l’Aviation civile Marocaine


Par Aeronautique.ma / MAP, le 26 Février 2013



Un projet de jumelage institutionnel visant à renforcer les capacités institutionnelles et techniques des institutions de l’Aviation civile au Maroc, a été lancé, mardi à Rabat, en perspective de parvenir à l’harmonisation et l’application de la réglementation européenne dans le domaine de l’aviation civile.
Associant la direction générale de l’Aviation civile du Maroc et l’Agence espagnole pour la sécurité et la sûreté aérienne, ce projet comprend quatre volets, sécurité aérienne et aéroportuaire, sûreté, navigation aérienne et droits des passagers. Il prévoit l’évaluation et l’analyse de la situation actuelle de la réglementation et les normes opérationnelles et proposera les actions nécessaires.
D’une durée de vingt-quatre mois (2013-2014), ce projet financé par l’Union européenne (UE) à hauteur de 1,5 million d’euros, contribuera à l’intégration de l’acquis de l’UE en matière d’aviation civile dans la réglementation marocaine, conformément aux dispositions de l’accord euro-méditerranéen relatif aux services aériens conclu entre le Maroc et l’UE en décembre 2006, ainsi qu’à la réalisation des objectifs stratégiques du ministère de l’Équipement et du transport, notamment en matière de développement de l’aviation civile et du transport aérien au Maroc.
Ce projet, dont la cérémonie de lancement a été présidée par le ministre de l’Équipement et du transport, Aziz Rabbah, s’insère dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui au plan d’action Maroc-UE (P3AIII), afin de permettre un meilleur ancrage du Maroc dans l’espace aérien commun européen. Il s’inscrit également dans le cadre du processus de renforcement des capacités institutionnelles, organisationnelles et techniques des institutions en charge de l’Aviation civile au Maroc, afin de réaliser les objectifs de haut niveau visant l’intégration dans un espace commun euro-méditerranéen, et la convergence réglementaire Maroc/UE en matière d’aviation civile, notamment dans les quatre domaines (sécurité, sûreté, gestion du trafic aérien et protection des consommateurs).
Dans ce cadre, une cinquantaine d’experts espagnols seront mobilisés pour participer à des échanges d’expériences et des actions d’assistance et de formation dans des ateliers de travail avec leurs homologues marocains, des visites d’études en Espagne seront organisées également au bénéfice de cadres marocains pour prendre connaissance de manière concrète des meilleures pratiques européennes dans les domaines de compétences et d’expertises couverts par ce projet de jumelage.
Pour le ministre de l’Équipement et du transport, ce projet arrive à un moment tout à fait opportun pour booster le partenariat stratégique Maroc-UE en faveur d’une dynamique du transport aérien, soulignant que le Maroc compte faire du secteur aérien un outil de développement socio-économique et touristique et de création d’activités rentables. L’objectif étant, selon M. Rabbah, de mettre en place une plate-forme de formation aérienne, de développer toute une industrie autour de l’aérien et d’améliorer des services de transport aérien.
De son côté, l’ambassadeur de l’Union européenne au Maroc, Eneko Landaburu, s’est félicité du bilan positif de l’accord euromarocain sur l’open sky signé en 2006, indiquant que le nombre de passagers est passé de 5 à 11 millions depuis la signature de cet accord.
En s’intégrant dans le système européen, le Maroc gagnera non seulement en matière de sécurité et de sûreté, mais aussi profitera d’un transport aérien plus efficace, sur les plans technique et économique, a-t-il dit. Le projet facilitera, entre autres, l’incorporation du Maroc à l’initiative du «Ciel unique européen».
Après avoir rappelé que les autorités de l’aviation civile espagnole et marocaine sont liées par une coopération enrichissante de plusieurs décennies, le directeur général de l’Aviation civile de l’Espagne, Angel Luis Arias a déclaré à la MAP que le trafic des passagers et des marchandises entre les deux pays n’a cessé de croître. «Entre 2006 et 2010, le trafic avec l’Espagne a connu une croissance très importante et a représenté même la croissance du trafic le plus important parmi tous les pays membres de l’UE», a-t-il affirmé.
Pour le responsable espagnol, le Ciel unique européen, ayant pour but de rationaliser et sécuriser les vols fragmentés dans l’espace aérien européen est un défi majeur dans les relations de coopération future entre les deux royaumes.
- See more at: http://www.lematin.ma/journal/-/178503.html#sthash.FbLUXNT1.dpuf