AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Un Marocain à l'Académie française de l'air et de l'espace


Par ChallengeHebdo - Synthèse, le 12 Septembre 2008



Un Marocain à l'Académie française de l'air et de l'espace
Monsieur Mohamed Moufid a été élu en tant que membre de l'académie Française de l'Air et de l'Espace. L'élection d'un nouveau membre se fait sans candidature, les membres du comité exécutif doivent cautionner une personnalité qui apportera une valeur ajoutée à l'académie.

Mr Moufid est lauréat de l'Ecole Nationale de l'Aviation Civile (ENAC) de Toulouse en 1968. Il a été à la tête de la Direction de l'Aviation Civile (DAC) de 1984 à 2001, année où il a atteint l'âge légal de retraite. « J'ai été contacté par un membre fondateur, qui n'est autre que le directeur de l'ENAC. Il a estimé, d'après les contacts qu'on avait eus par le passé, que je pouvais trouver à l'académie un terrain d'épanouissement. C'est une reconnaissance que mérite le Maroc, pour les efforts qui ont été déployés pour développer l'aviation civile au Maroc » a-t-il déclaré à l'hebdomadaire marocain Challenge Hebdo. Mr Moufid est le seul arabe et Africain membre associé titulaire de l'académie.

L'Académie française de l'air et de l'espace a été créée en 1983 à Toulouse, son but est de  favoriser le développement d'activités scientifiques, techniques et culturelles de haute qualité dans le domaine de l'air et de l'espace, valoriser et enrichir le patrimoine scientifique, technique et culturel, diffuser les connaissances et être un pôle d'animation.

Ses membres exercent ou ont exercé des responsabilités importantes dans leurs domaines respectifs. Des pilotes côtoient des astronautes, des chercheurs, des ingénieurs, des médecins, des industriels, des économistes, des juristes et des artistes.





Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.