Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Aviation civile

ASI: Mise au point de Royal Air Maroc et Air Algérie


ASI: Mise au point de Royal Air Maroc et Air Algérie
La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a indiqué mercredi 29 avril  que la saisie des comptes d'Air Sénégal International reste toujours en vigueur à la date du 29 avril 2009.
« Les comptes d'Air Sénégal international sont toujours en état de saisie dans le cadre de la procédure judiciaire engagée par l'Aéroport international Blaise Diagne », a précisé la RAM dans un communiqué de presse rendu public le même jour.
Selon des informations en date du 25 avril, la saisie des comptes d'Air Sénégal International aurait été levée, ajoute le communiqué.

D'autre part, la presse sénégalaise avait annoncé que des compagnies aériennes nord-africaines, Tunis Air et Air Algérie, se seraient manifestées pour prendre la place de la RAM comme partenaire stratégique. L'ambassade d'Algérie à Dakar a pour sa part "démenti catégoriquement cette information, dénuée de tout fondement".
"A aucun moment, ni le gouvernement algérien ni la compagnie Air Algérie n'ont manifesté un quelconque intérêt pour une reprise de participation sous quelque forme que ce soit à Air Sénégal International", selon un communiqué.

Il reste à signaler que, contrairement au souhait de l'état Sénégalais, l'intersyndicale des travailleurs d'Air Sénégal, qui compte 500 employés, s'était prononcée pour la poursuite du partenariat entre la RAM et l'Etat sénégalais. "Nous écartons le schéma catastrophique qu'est le dépôt de bilan et la rupture du partenariat entre l'Etat du Sénégal et la RAM. Nous sommes pour la poursuite de ce partenariat sur de nouvelles bases", a déclaré Eli Joseph Badji, un responsable de l'intersyndicale.



Synthèse

Mercredi 29 Avril 2009

Mots clés : asi, senegal


Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010






Newsletter






Galerie
IMA - Atelier
DSC02258.jpg
MAS2014_0124