AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Benhima: Progression historique au mois d'Août dernier pour Royal Air Maroc


Par Aeronautique.ma / MAP, le 11 Septembre 2013



Benhima: Progression historique au mois d'Août dernier pour Royal Air Maroc
Un mois d'août “historique” pour la compagnie nationale Royal Air Maroc: son trafic passagers a enregistré une progression de 15,5%, selon son président directeur général. Driss Benhima a affirmé que la RAM est en phase d'essai de nouveaux moyen-courriers d'une capacité de 100 places. Selon lui, de nouvelles méthodes, notamment de distribution, ont été adoptées par la compagnie aérienne.

Le trafic passagers de la Royal Air Maroc (RAM) a enregistré une progression de 15,5% sur la période allant du premier août au 15 septembre, a indiqué le président directeur général de la RAM, Driss Benhima.

“Le mois d'août était historique cette année”, a affirmé M. Benhima, qui était lundi soir l'invité de l'émission 'Eclairage', diffusée par la chaîne de télévision 2M. Le PDG a expliqué également que la concurrence était rude à travers les prix qui dépendent de certains facteurs, notamment la probabilité du remplissage des avions, l'attractivité de la compagnie, les services et les horaires.

Concernant la vente à distance, M. Benhima a indiqué que la RAM a recours aux nouvelles méthodes de distribution à travers la vente par téléphone et sur le site internet, soulignant que la compagnie risque en effet une perte de 20% du chiffre d'affaires si elle ne le faisait pas.

Par ailleurs, le PDG de la RAM a tenu à préciser que le seul moyen légal de faire bénéficier les Marocains résidant à l'étranger (MRE) de prix intéressants, est de proposer à leurs associations d'acheter des billets groupés, afin d'éviter la discrimination par nationalité des passagers.

Concernant la crise que connaît la RAM, M. Benhima a indiqué que la compagnie n'est pas vraiment sortie de la phase de turbulence, mettant en relief les efforts fournis au niveau interne pour améliorer son efficacité économique, notamment l'abandon de certaines routes et de dizaines d'avions.

La RAM a pu maintenir, voire baisser le prix de revient alors que sa capacité de production a baissé, a-t-il dit, ajoutant que la compagnie demeure moins chère en terme de passagers/kilomètres par rapport aux compagnies classiques.

“En terme d'efficacité opérationnelle, en particulier la qualité de service, nous sommes conscients des efforts qu'il nous reste à faire et nous y travaillons activement”, a noté Driss Benhima, expliquant qu'il s'agit d'une deuxième phase de restructuration, alors que la troisième phase consiste à développer la RAM.

Pour ce qui est de l'acquisition de 20 nouveaux avions à l'horizon 2020, M. Benhima a annoncé que la RAM est en phase d'essai de nouveaux moyen-courriers d'une capacité de 100 places, afin d'intensifier la fréquence sur l'Afrique pour certaines routes et en ouvrir de nouvelles sur l'Europe de l'Est et du Nord.

Le président de la RAM s'est, en outre, félicité de la réalisation, voire le dépassement de la plupart des objectifs du Contrat-programme, signé en septembre 2011.