Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Industrie

Extension de MINCO au Maroc


Extension de MINCO au Maroc
Deuxieme gros investissement pour la société américaine Minco. Spécialisée dans l'électronique, notamment en aéronautique spatiale, l'entreprise vient d'injecter un montant de 150 millions de dollars dans sa filiale marocaine Minco Product, basée dans les locaux de l'Onda à Nouaceur. Objectif, la construction d'une nouvelle usine sur une superficie de 3.500 m2, avec un potentiel d'extension de 6.500 m2. L'effectif escompté est de 250 personnes à l'horizon 2011 et de 400 après cette échéance «en fonction des résultats des 5 premières années», indiquent les responsables.

Les travaux doivent démarrer enmai prochain et l'emménagement est prévu pour l'été 2008. Un investissement de taille auquel l'Amcham, la Chambre de commerce américaine au Maroc, a consacré, le 10 avril dernier à Casablanca, une conférence placée sous le thème «Minco au Maroc, raisons d'un choix stratégique et plans d'avenir». Au cours de cette rencontre, YannCarrez, le directeur de Minco Product, a expliqué les raisons qui ont conduit au choix du Maroc. Devant la nécessité d'agrandir ses capacités de production, l'entreprise a dû opérer un choix stratégique entre les Etats-Unis, l'Asie et le Maroc. Vu les avantages offerts en termes de qualification et de coût de main-d'œuvre, de proximité géographique et culturelle avec la France et l'Europe, c'est le Maroc qui a finalementété choisi.

Et c'est en août 2006 qu'une convention a été signée entre Minco Us et le gouvernement, comprenant trois volets: le soutien du fonds d'aide Hassan II, la coopération avec l'Ofppt pour la formation du personnel et des mesures de simplifications douanières. Minco Product dont la production a effectivement démarré en décembre2006 comprenait alors un effectif de 35 personnes.

Actuellement, l'entreprise fabrique seulement quatre produits au Maroc. Il s'agit des éléments bobinés, des sondes de paliers, des sondes et des éléments céramiques. Dans une seconde phase, certainement après extension, il est prévu de fabriquer des capteurs laminaires (23% du chiffre d'affaires) et des réchauffeurs (40% du chiffre d'affaires) considérés comme des produits dont la conception est très pointue.

A cesujet, Yann Carrez estime que c'est une preuve de confiance, car ils'agit réellement de haute technologie qui nécessite une extrême délicatesse. «Nous sommes convaincus que la main-d'œuvre marocaine sera très performante», a-t-il souligné. Un point de plus pour le plan Emergence, dont l'ambition est d'attirer des investissements dans les secteurs prioritaires pour le Maroc, dont l'aéronautique se place entête de liste. Jusqu'à aujourd'hui, l'attractivité Maroc ne s'exerçaitque sur les entreprises françaises qui dominent le secteur. Grâce à l'ALE avec les USA, Minco Product ne restera certainement pas seulelongtemps.

Source: Leconomiste

Aeronautique.ma

Jeudi 12 Avril 2007

Mots clés : aeronautique, industrie, maroc


Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010






Newsletter






Galerie
Rater la piste
Cérémonie_2000_BR7100015
MAS2014_10078