AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Haddad remet en question la stratégie de Royal Air Maroc


Par Aeronautique.ma, le 6 Décembre 2012



Haddad remet en question la stratégie de Royal Air Maroc
Le tourisme, au Maroc, peine à reprendre des couleurs. L'un des maillons les plus importants du secteur, la Royal Air Maroc, n'est toujours pas au sommet de sa performance. Son ministère de tutelle remet en question sa stratégie depuis la crise de 2011.

« Le Maroc a besoin d’une compagnie qui soit au service de l’Etat et de ses secteurs prioritaires, capable de lancer de nouvelles lignes aériennes et d’ouvrir de nouveaux marchés », affirme le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, dans des propos rapportés par L’Economiste, aujourd'hui, mercredi 5 décembre. Le tourisme national reste tributaire d’un secteur aérien qui a du mal à repartir.

« La RAM peut se permettre d’être déficitaire mais pas d’agir au détriment du tourisme. Même si les équilibres financiers sont compromis, l’Etat peut intervenir pour l’appuyer », soutient Lahcen Haddad, faisant allusion à la fermeture d’une vingtaine de lignes par la RAM depuis l’année dernière. D’après lui, « les lignes touristiques doivent être maintenues même en étant déficitaires. Car ce qui importe le plus c’est la rentabilité à long terme que l’on peut réaliser grâce aux recettes touristiques engendrées. » Lahcen Haddad estime aujourd’hui qu’il faut qu’un débat soit mené « au niveau du gouvernement pour préciser ce que l’on attend exactement de la RAM ».

La situation du tourisme national a également fait réagir l’Office national marocain du tourisme (ONMT). « L’objectif premier de la RAM doit être le développement du tourisme national. La fermeture de la ligne Marrakech-Londres il y a un an, par exemple, a fait perdre au Maroc près de 1 milliard de dirhams de recette », a récemment confié Abdelhamid Addou, DG de l’ONMT.

Lire la suite sur Yabiladi.com

Mots clés : royal air maroc