AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

IATA : L'année 2020 a connu le pire kilomètres-passagers payants depuis 1950


Par , le 5 Août 2021



Source : IATA
Source : IATA
L’Association du transport aérien international (IATA) a publié les statistiques de 2020. Des chiffres qui révèlent les effets dévastateurs de la crise COVID-19 sur le transport aérien mondial.

L'IATA note une diminution de 60,2 % du trafic passager avec 1,8 milliard de passagers aériens en 2020 contre 4,5 milliards de passagers en 2019. La demande de voyages aériens dans l’ensemble de l’industrie (mesurée en kilomètrespassagers payants, ou RPK) a chuté de 65,9 % d’une année sur l’autre. La demande chez les passagers internationaux (RPK) a décliné de 75,6 % par rapport à l’année précédente. Le total des revenus de passagers de l’industrie a chuté de 69 % en 2020, pour s’établir à
189 milliards $, et les pertes nettes ont totalisé 126,4 milliards $.

L'IATA confirme que l'année a été la pire année de l'histoire de l'aviation. La baisse du nombre de passagers transportés en 2020 constituait un record depuis qu’on a commencé à enregistrer les RPK mondiaux vers 1950.

"L’année 2020 en est une que nous voudrions oublier. Mais l’analyse des statistiques de l’année révèle une extraordinaire histoire de persévérance. Au pire de la crise en avril 2020, la flotte commerciale mondiale était clouée au sol dans une proportion de 66 %, tandis que les gouvernements fermaient les frontières ou imposaient des mesures de quarantaine strictes. Un million d’emplois ont disparus. Et les pertes de l’industrie totalisaient 126 milliards $. Plusieurs gouvernements ont reconnu la contribution vitale de l’aviation et ont fourni des bouées de sauvetage, sous forme financière ou autre. Mais c’est l’intervention rapide des compagnies aériennes et l’engagement de nos gens qui ont permis à l’industrie aérienne de traverser l’année la plus difficile de notre histoire », explique Willie Walsh, directeur général de l'IATA. 

Le fret aérien a été le facteur positif du transport aérien en 2020, puisque le marché s’est adapté pour maintenir la circulation des biens, y compris les vaccins, les équipements de protection personnelle et les fournitures médicales vitales, malgré la perte massive de capacité de soute des avions de passagers. 

Plus de statistiques sur le transport aérien en 2020 sur le communiqué IATA.

Mots clés : Aviation, Covid, IATA


Rédaction Aeronautique.ma
Aeronautique.ma est un média citoyen qui a le support de professionnels de l’e-journalisme et de... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.