AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Interface quitte le Maroc après cinq ans de présence


Par Revue de presse, le 8 Octobre 2012


Interface est liquidée après cinq ans de présence au Maroc et l'expiration du contrat signé avec Aircelle portant sur la maintenance des nacelles pour les moteurs Airbus.


Interface quitte le Maroc après cinq ans de présence
Interface a lancé sa filiale Marocaine en Juillet 2007, cinq ans après le groupe français d’études et d’ingénierie industrielle quitte le Maroc. Ce spécialiste de l’ingénierie documentaire des produits et process industriels destinés notamment aux secteurs aéronautique, automobile et ferroviaire, vient de liquider sa filiale marocaine Interface Ingénierie Maroc (IIM), précédemment dénommée Interface Cherif.

L’implantation d’Interface au Maroc était motivée en 2007 par la volonté d’accompagner le client de la maison mère, Aircelle (groupe Safran), notamment dans le cadre de l’externalisation de ses projets industriels. Il s’agissait de prendre en charge le traitement documentaire lié à la maintenance des nacelles pour les moteurs des avions Airbus. Ce contrat ayant pris fin, il fallait reconstituer de façon significative le carnet de commandes pour pérenniser le business au Maroc. Mais ce pari n’a pas été tenu. Il fallait donc trancher car IIM était devenue davantage un centre de coûts. Une partie du business, qui n’a jamais dépassé d’ailleurs quelques millions de DH, sera récupérée par la filiale espagnole Interface Ingeneria Iberica.

Source: LVE


Mots clés : interface