AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO



L'AEAC organise un journée d'étude sous le thème: 'Certification et sécurité aérienne'


Par MAP, le 25 Juin 2008


Le Maroc est un pays leader dans le domaine de la sécurité aérienne et la mise à niveau des compétences spécialisées en la matière, a affirmé, mardi, Yvan Ouelette, président de la Fédération internationale des électroniciens de la sécurité de la navigation aérienne au Canada (Ifatsea).


L'AEAC organise un journée d'étude sous le thème: 'Certification et sécurité aérienne'
Les électroniciens marocains sont formés d'une façon adéquate, a souligné M. Ouelette dans une déclaration à la MAP, en marge des travaux d'une journée d'étude initiée par l'association des électroniciens de la sécurité aérienne (AEAC)  à l'Académie internationale Mohammed VI de l'aviation civile, sous le thème "Certification et sécurité aérienne".

Il a exprimé, en outre, sa satisfaction quant au projet de décret élaboré par le ministère de l'Equipement et des Transports visant à délivrer une licence aux électroniciens de la sécurité de la navigation aérienne, ajoutant que ce projet garantit les compétences des quatre catégories des électroniciens à savoir "les systèmes radars", "les télécommunications", "le transport aérien" et "le traitement des données relatives aux vols aériens".

Le directeur général de l'Office national des aéroports (ONDA), Abdelhanine Benalou, a, pour sa part, souligné le rôle des électroniciens de la sécurité aérienne dans la gestion de la fluidité du trafic aérien, saluant leurs hautes compétences dans le fonctionnement, l'entretien et la programmation des équipements sophistiqués.

Il a également mis en exergue les défis qu'affrontent les différents secteurs du transport aérien ajoutant que l'Office a commencé à travailler pour harmoniser ses systèmes de navigation avec l'environnement international.

De son côté, le directeur de la navigation aérienne, Brahim Khalifi a indiqué que cette journée "permettra aux électroniciens de comprendre les enjeux qui attendent notre pays en matière de sécurité aérienne".

Le Royaume est en train de réaliser la seconde phase de l'accord de l'Open Sky signé en 2006 avec l'Union Européenne, qui prévoit la reconversion du règlement aérien pour l'extension du ciel unique européen au Maroc.