AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

La ligne Casablanca-Dakar représente 18% du trafic de Royal Air Maroc en Afrique


Par Aeronautique.ma / MAP, le 8 Janvier 2014


La liaison Casablanca-Dakar de Royal Air Maroc est une image des fortes relations entre le Maroc et Le Sénégal. Un total de 148.000 passagers sont transportés annuellement par la compagnie nationale.


Le nombre de passagers sur la ligne Casablanca-Dakar représente 18% du trafic de la RAM en Afrique, précise le document, soulignant que la compagnie entretient, depuis de longues années, des liens avec le Sénégal, qui sont à l'image des relations «fortes et historiques» du Royaume avec ce pays frère.
 
La RAM se dit fière d'entretenir d'excellents rapport avec la compagnie aérienne Sénégal Airlines, traduits notamment par un accord d'interligne et d'un mémorandum d'entente.
Depuis sa création en 1957, la RAM a fait de la liaison aérienne reliant Casablanca à la capitale sénégalaise l'une des premières liaisons internationales opérées par les avions de la RAM. 
 
S'agissant de la collaboration entre le Maroc et le Sénégal dans ce domaine, elle s'étend au volet Ressources humaines, étant donné que la RAM met à la disposition des compétences sénégalaises tout son savoir-faire pour former des pilotes et le personnel navigant commercial sénégalais. 
Ainsi, le groupe Royal Air Maroc a assuré la formation d'une centaine du personnel technique, dont une vingtaine sont embauchés par le groupe RAM (sept pilotes, six chefs de cabine et sept hôtesses et stewards).
Dans ce cadre, le président directeur général (P.-D.G.) de la RAM, Driss Benhima, avait reçu, le 21 février 2013 au siège de la compagnie à Casablanca, la première promotion du Personnel navigant commercial (PNC) issu d'Atlas Multiservices (filiale de RAM) qui a accédé au grade de chef de cabine. 
 
A l'issue du concours organisé une semaine auparavant, six hôtesses et stewards appartenant à cette filiale du groupe Royal Air Maroc, dont cinq de nationalité sénégalaise ont passé avec succès l'examen d'accès à la fonction de chef de cabine. 
 
Le PNC de nationalité sénégalaise avait intégré le groupe Royal Air Maroc à travers sa filiale Air Sénégal International créée en 2000. Après le retrait de la compagnie nationale de cette entreprise en 2009, ces hôtesses et stewards avaient rejoint un an plus tard la filiale du groupe AMS.
Le P.-D.G. de la RAM avait aussi reçu une dizaine de copilotes de ligne de nationalité sénégalaise à l'occasion de la fin de leur mission au sein du groupe. 
 
Certains de ces copilotes ont reçu une formation à l'école de formation des pilotes de ligne de la compagnie nationale, ce qui leur a permis d'exercer au sein du groupe et donc d'accumuler une grande expérience, grâce à des milliers d'heures de vols effectués sur les avions de Royal Air Maroc.  
 



Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.