Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Industrie

La performance de la sous-traitance aéronautique marocaine


La performance de la sous-traitance aéronautique marocaine
Le Maroc cherche à faire évoluer la prestation aéronautique et aérienne dans une conjoncture nationale et internationale spéciale. En effet, le secteur a connu une évolution continue de certaines de ses branches et où des performances ont été notées.

C'est grâce à la coopération technique que le secteur a évolué, elle a pu orienter les potentialités du pays vers des horizons de bonne croissance. En effet, le développement du secteur passe par celui des joint-ventures, des filiales et du tissu industriel sous-traitant.
C'est à ce niveau là que l'on peut rendre compte de la qualité du transfert de technologie véhiculé par les grands groupes, leurs filiales ou encore leurs sous-traitants.

En réussissant la coopération Nord/Sud (France/Maroc), ou (USA/Maroc)le Maroc en maîtrisant la technologie aéronautique s'internationalise au niveau régional notamment en Afrique dans une logique de coopération Sud/Sud (création d'une compagnie aérienne ASI et les perspectives de créer un centre de formation en Afrique centrale).

Le Maroc est largement sollicité en Afrique pour la formation du personnel naviguant et au sol.
En conclusion, le secteur aéronautique est assez particulier dans la mesure où l'on accorde plus d'intérêt aux compétences humaines. Ces dernières représentent une source de richesse, de compétitivité et d'efficacité des entreprises.

Les investissements en terme de formation technique et spécialisée ont créé une dynamique sectorielle, ils sont porteurs de croissance, de création d'emploi et de maîtrise du savoir-faire. Grâce à ces implications, on peut se permettre de dire qu'on développe un transfert maîtrise.
Les transferts de technologies véhiculés par les investissements réalisés, une fois maîtrisés pourraient entraîner d'une part le développement des structures organisationnelles et d'autre part contribuer au développement de la formation des techniciens, ingénieurs et cadres.
Au Maroc, le secteur aéronautique attire des Investissements Directs Etrangers et continue d'accueillir de nouvelles activités pour une intégration parfaite et une croissance économique soutenue.

Comme terre d'accueil, notre pays présente les atouts suivants :
• Coût et qualité de la main d'œuvre ;
• Structure avancée de la maintenance aéronautique ;
• Proximité à l'Europe ;
• Respect des délais de livraison ;
• La langue commune ;
• Soutien de l'Etat ;
• Présence de sous-traitants étrangers ;
• Stabilité politique.

Grâce à ces atouts stratégiques, économiques et sociaux, le Maroc par la coopération avec les grands groupes va sûrement bénéficier d'un transfert de technologie en même temps d'organisation et de maîtrise. De plus étant engagé dans un environnement concurrentiel, mondialisé, le Maroc va chercher à renforcer la coopération avec ses partenaires, l'objectif pour lui serait d'être un partenaire performant.

Article soumis par Fatima Boubsis
Email: fatimaboubsis@yahoo.fr





Jeudi 3 Mai 2007

Mots clés : aeronautique, aeroports


Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010






Newsletter






Galerie
Cérémonie_2000_BR7100005
MAS20140018
MAS2014_10061