AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO



Le malheur de Dassault ferait le bonheur d'Alstom


Par Aeronautique.ma, le 3 Octobre 2007



Le malheur de Dassault ferait le bonheur d'Alstom
En l'absence de tout communiqué officiel de la part du gouvernement marocain, c'est encore La Tribune qui annonce le progression des discussions pour l'achat ou non des avions Rafale. Selon toute évidence c'est l'américain Lockheed Martin qui fournira le Royaume avec des avions de combat F-16.

Dassault avait initialement proposé une commande de 18 avions Rafale pour un montant de 2,3 milliards d'euros. Suite à une offre de l'avionneur militaire américain de 36 F-16 neufs ou d'occasion à 2 milliards de dollars, les pouvoirs publics français auraient proposé 24 avions à 2 milliards d'euros.

Cependant, le malheur de Dassault ferait le bonheur d'Alstom, le Maroc devrait selon le même quotidien commander une ligne TGV pour relier les villes de Casablanca et/ou Essaouira à Marrakech. Un geste du Roi Mohamed VI pour apaiser le gouvernement français, irrité par un nouveau echec pour célebrer la vente de son premier avion Rafale à l'export.

La Tribune précise qu'un protocole d'accord portant sur la fourniture du TGV pourrait être signé lors du voyage du président Nicolas Sarkozy au Maroc après le 20 octobre.

Point de vue de Jean-Dominique Merchet, journaliste à Libération




Commentaires...

1.Posté par moulay le 03/10/2007 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trés bon choix du Roi en sa qualité de chef supreme de l'etat major genberal des forces armees royales. Avec le Rafale on serai tres dependant de la France, tandis qu'avec le f16 tout le monde le connais, on peut trouver ses pieces de rechange a derb ghellef :)

2.Posté par Aerofan le 06/10/2007 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tant qu'on aura pas de precisions exactes sur le type de F16 (et y en a plein) que le Maroc va acheter, les modalités de paiment , la possibilité de transfert de technologie, le service apres vente ( le cout de la formation des pilotes et des techniciens de maintenance, le cout de la maintenace). Tant on ne saura pas ca, on ne peut pas affirmer avec exactitude si le Maroc à fait ou non une bonne affiare. Ce qui est sur en tout cas c'est que le Maroc à donné une bonne claque aux français, et surtout à Sarkozy qui va devoir revoir ses calculs quand à sa politique exterieure dans le maghreb ( surtt apres la bourde des infirmieres bulgares). Mieux que ca, ce refus a causé une jolie petite crise entre Dassault, Bercy et la DGA (direction generale pour l'armement)

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.