Aeronautique.ma

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO


Par Aeronautique.ma le Mardi 21 Juillet 2009

Nouvel arrêt de travail des pilotes de Royal Air Maroc




Les pilotes de Royal Air Maroc (RAM) ont annoncé à travers l'AMPL (Association Marocaine des Pilotes de ligne) un nouvel arrêt de travail du Mercredi 22 juillet à 17h00 au Samedi 25 juillet à 08h00.

Ce nouvel arrêt de travail vient suite à l'embauche d'un nouveau pilote étranger dans la compagnie Atlas Blue filiale de Royal Air Maroc. Ceci alors même que des négociations étaient en cours entre les pilotes et le PDG de la RAM. Rappelons que la principale revendication des pilotes est la "marocanisation" de la fonction de commandant de bord.

Nouvel arrêt de travail des pilotes de Royal Air Maroc

Mme Bouchra Bernoussi, porte parole de l'AMPL, a annoncé sur la radio Marocaine Atlantic que plusieurs arrêts de travail ont été votés par référendum. Leurs annonces dépendra de l'avancement des négociations avec la direction de RAM.

Mme Bernoussi a précisé que plusieurs pilotes sont bloqués au poste de co-pilote pendant douze à quatorze ans alors que des commandants de bord étrangers continuent à être recrutés par RAM. Elle a ajouté que la RAM, avec sa filiale Atlas blue, compte aujourd'hui une trentaine de commandants de bord étrangers (17 sur Boeing et 13 sur Airbus). Elle a annoncé aussi que la nouvelle compagnie domestique RAM Express sera composé de 17 commandants de bord 100% étrangers!

Pour Mme Bernoussi, Royal Air Maroc fait appel à des commandants de bord étrangers parce qu'elle est en sous-effectif en co-pilotes. L'ENPL (Ecole Nationale des pilotes de ligne), qui a réouvert ses portes en 2004, n'a fait sortir que huit officiers pilotes en cinq ans. Mme Bernoussi affirme que si l'école ne fonctionne pas correctement, c'est parce que RAM n'a pas mis à sa disposition les moyens nécessaires pour cela.

Par ailleurs, Mme Bernoussi dénonce la tentative de la RAM de détourner l’objet de la grève. «Les déclarations du PDG de RAM sur l’augmentation des salaires sont infondées. Cette question ne figure pas dans notre cahier de revendications».


COMMUNIQUE DE  L'AMPL du 21 juillet 2009

Suite à un 1er arrêt de travail, une réunion s’est tenue le mardi 21 juillet 2009 avec le PDG du Groupe Royal Air Maroc sans aucune avancée.
Les Commandants de Bord et Officiers Pilotes de Ligne de RAM, membres de l’Association Marocaine des Pilotes de Ligne, sont dans le regret de constater que les positions exprimées par le management de la compagnie nationale demeurent inchangées. Pire encore, la direction RAM a opté pour la provocation, la diversion et l’escalade dans ce conflit.
Les revendications du corps des Pilotes de lignes n’incluent nullement une demande d’augmentation salariale mais demeurent en priorité :
- La marocanisation de la fonction Commandant De Bord au sein du groupe RAM et l’arrêt du recrutement des Commandants de bord étrangers ;
- Le respect des engagements de la Compagnie et des Protocoles d’accord signés ;
- Le rétablissement d’un dialogue concret et sincère à même de répondre au cahier de revendications des pilotes de ligne.

Les Commandants de Bord et Officiers Pilotes de Ligne de Royal Air Maroc, conformément à la décision de leur Assemblée Générale du 30 juin 2009, se voient contraints d’initier un deuxième arrêt de travail du mercredi 22 juillet à 17h00 au samedi 25 juillet 2009 à 08h00 et présentent leurs excuses à tous leurs passagers, et particulièrement les ressortissants marocains à l’étranger pour les désagréments occasionnés.

Le Bureau AMPL