AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Royal Air Maroc: les nouvelles propositions rejetées par les pilotes


Par , le 5 Août 2009



Royal Air Maroc: les nouvelles propositions rejetées par les pilotes
Les représentants des pilotes de la Royal Air Maroc (RAM) ont rejeté les nouvelles propositions de la direction concernant le transfert des copilotes de la compagnie à sa filiale, Atlas Blue, a indiqué mercredi la RAM.

Ce transfert devrait s'accompagner d'une promotion au poste de commandant de bord au sein d'Atlas Blue pour une période déterminée, tout en assurant aux copilotes la garantie de leur séniorité au sein de la RAM pendant la durée de cette mutation, explique-t-on de même source.
"Les représentants des pilotes ont rejeté ces nouvelles propositions, montrant par la même que la revendication de marocanisation des postes de commandant de bord masque des objectifs différents", selon la RAM.

"L'indiscipline permanente et la mobilisation actuelle des pilotes confirment l'existence d'un malaise profond et ancien au sein de ce corps, malaise qui dépasse le champ des revendications actuelles", relève la compagnie nationale, ajoutant que la direction et les représentants "doivent trouver ensemble des réponses adéquates et durables fondées sur des propositions réalistes".

La direction de la RAM assure, par ailleurs, qu'elle est "prête" à recevoir les représentants des pilotes "dès qu'ils auront des propositions à même de faire avancer les négociations et contribuer à la mise en place d'un climat social serein et positif".

Source MAP



Communiqué de l'association nationale des pilotes de ligne (AMPL) après la réunion du 4 Août avec la direction de la RAM:

Après une rupture de dialogue social de plus de 9 mois et deux cessations de travail, les représentants des pilotes ont été conviés à une réunion, le 4 août 2009, avec des directeurs de la Royal Air Maroc.
Nous avions un grand espoir pour trouver ensemble une issue à la crise actuelle afin de préserver les intérêts et la pérennité de notre Compagnie et éviter de ternir son image.
Force est de constater que la direction RAM a opté pour l’inconstance dans les propositions et le revirement des positions. Chaque nouvelle réunion est prétexte à avancer de nouveaux arguments pour dénoncer les accords passés et se soustraire aux engagements pris. Le management est dans une logique de conflit et non d’apaisement :

- Le harcèlement, les sanctions abusives et le déni des acquis sociaux des pilotes de ligne ;
- La dilapidation des ressources de la Compagnie nationale par la continuité d’un affrètement massif d’avions pour le groupe RAM même en période de non-grève;
- La dé-marocanisation des postes de commandants de bord par l’annulation des détachements des marocains exerçant à Atlas Blue, la prescription de nouvelles conditions despotiques de transfert ainsi que le recrutement continu des pilotes étrangers.

- Des sorties médiatiques maladroites usant de qualifications subjectives intentionnellement blessantes et des propos outranciers envers un corps dévoué à sa compagnie et sa Nation
- Le dénigrement systématique des représentants, recette éculée et improductive.

De plus, au niveau de l’Ecole Nationale des Pilotes de Ligne et considérant les fanfaronnades du management RAM sur l’achat de 10 avions de formation, nous tenons à préciser que seuls 7 de ces avions ont été livrés et uniquement 3 sont en état de voler actuellement. Cette situation est préjudiciable à plus de 200 jeunes étudiants marocains, élèves-pilotes de ligne, sans bourses d’études ni internat et qui subissent un retard important dans leur formation.

Face à ce simulacre de dialogue de RAM, les pilotes et commandants de bord tiennent à exprimer leurs vives inquiétudes devant l’obstination et l’entêtement de la direction RAM qui tout en reconnaissant la légitimité des revendications se refuse à honorer ses propres engagements.

Nous étudions actuellement toutes les opportunités pour préserver les intérêts de notre Compagnie en rappelant que la cause est juste, noble et constitue une revendication légitime, reconnue comme telle par la direction RAM elle-même.



Mots clés : ampl, royal air maroc


Mohamed Ouitassane
Ingénieur de formation, fondateur de Aeronautique.ma média citoyen qui, par son contenu et sa... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.