Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Aviation civile

Ryanair: Michael O’Leary menace de lancer entre dix et quinze affaires devant la cour de justice de l’UE


Ryanair: Michael O’Leary menace de lancer entre dix et quinze affaires devant la cour de justice de l’UE
Le patron de Ryanair, Michael O’Leary, qui a qualifié l’hypothèse d’imposer aux compagnies de laisser la place du milieu vide dans les avions pour rendre plus difficile la contamination au Covid-19 d' "idée idiote” revient à la charge en annonçant son intention de plusieurs attaques en justice devant la cour de justice de l’UE pour attaquer aides d’États accordées aux compagnies aériennes:

"Nous allons porter plainte contre l’État belge s’il octroie une aide à Brussels Airlines comme nous l’avons fait en Suède et en France. Nous porterons plainte contre ces aides d’État qui ne servent qu’à renflouer les caisses de compagnies déjà très mal en point. En France, ou en Belgique, la masse salariale des employés est déjà prise en charge par l’État durant cette crise. Pourquoi ont-ils besoin de davantage d’argent ? Nous nous opposerons fermement à ces plans d’aides, car c’est de la concurrence déloyale. Cela va fausser le marché aérien durant cinq ans au moins en Europe. Ces compagnies qui pleurent désespérément pour de l’aide me font penser à des junkies qui n’ont pas eu leur dose de drogue.” 

En effet, deux plaintes ont déjà été déposées contre le plan du gouvernement suédois de 455 millions d’euros pour aider le secteur aérien et contre la décision de l'état français de report de certaines taxes sur l’aviation de 2020 à l’année prochaine et le plan de sauvetage de la compagnie Air France d’un montant de 7 milliards d’euros. Ryanair y voit une violation des règles du marché unique. 

“Si vous êtes une compagnie aérienne comme Lufthansa ou Air France et que vos salaires sont payés par l’État pour les deux ou trois prochains mois, vous n’avez pas besoin de 9 à 10 milliards d’euros de dopage supplémentaires. À quoi sert cet argent si ce n’est à fausser la concurrence pendant les cinq ou dix années à venir?”, a déclaré Michael O’Leary. 


Aeronautique.ma / Synthèse

Jeudi 14 Mai 2020


Industrie | Aviation civile | Aviation militaire | Espace | Sport | AEROEXPO 2010






Newsletter






Galerie
Dreamliner0017
MAS20140355
Avion Snack - Aéroport de Munch