AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Toujours pas d'issue au conflit entre la direction de RAM et le personnel navigant d'Atlas Blue


Par Communiqué Royal Air Maroc, le 27 Avril 2011



Suite à la décision du conseil d’administration de Royal Air Maroc du 10 février 2011 relative à la reprise par la compagnie nationale des avions précédemment loués à Atlas Blue, des mesures d’accompagnement, sur le plan social, ont été prises pour le maintien des droits et acquis du personnel.

Atlas Blue a ainsi proposé à son personnel navigant commercial le transfert de son contrat de travail vers Atlas multiservices, filiale de recrutement et de gestion du personnel navigant commercial du groupe Royal Air Maroc créée en février 2007. La grille salariale d’Atlas Multiservices étant strictement identique à celle d’Atlas Blue.

Cette proposition permet en outre au personnel concerné de bénéficier de perspectives nouvelles d’évolution de carrière et de la possibilité de voler sur un réseau plus diversifié que celui d’Atlas Blue. Cette proposition a été acceptée par l’ensemble des collaborateurs d’Atlas Blue à l’exception du personnel navigant commercial (hôtesses et stewards).

La Direction d’Atlas Blue a alors décidé, dans un souci d’ouverture, de procéder à un simple détachement de ce personnel vers Royal Air Maroc avec le maintien des dispositions du contrat de travail Atlas Blue. Cette solution a également été rejetée par le personnel navigant commercial qui s’est mis en grève depuis le 1er mars 2011 avec occupation illégale du siège d’Atlas Blue depuis le 22 mars et des actes de blocage de l’enregistrement des passagers à l’aéroport Marrakech Menara les 2 et 25 avril 2011.

Un dialogue a été établi par la Direction d’Atlas Blue avec les délégués du personnel navigant commercial à travers la tenue de plusieurs réunions. Elle a également utilisé toutes les voies et procédures de conciliation prévues par la législation sociale.
Les deux dernières réunions ont été tenues les 21 et 25 avril courant.
Lors de la réunion du 21 avril courant, qui s’est déroulé dans un climat serein et positif, des ouvertures importantes relatives aux modalités de transfert à Atlas Multiservices, ont été consenties par la Direction et ont trouvé un écho favorable auprès des représentants du personnel navigant commercial.

Le lundi 25 avril, la Direction d’Atlas Blue a été surprise par le mouvement d’occupation de l’aéroport de Marrakech Menara par le personnel navigant commercial qui a engendré des retards importants des vols et des désagréments considérables à la clientèle de Royal Air Maroc.
Dans un souci d’apaisement, la Direction s’est à nouveau réuni avec les représentants du personnel le jour même et a confirmé les ouvertures importantes précédemment avancées. Elle s’est malheureusement heurtée au refus catégorique des représentants du personnel navigant commercial qui ont rejeté toutes les propositions faites par la Direction.

La Direction d’Atlas Blue reste attachée au dialogue et à la concertation et affirme sa volonté de trouver rapidement une issue positive au conflit. Elle espère que les représentants du personnel navigant commercial adoptent une attitude plus constructive à même de restaurer un climat serein et de confiance, à un moment où le Groupe Royal Air Maroc fait face à une conjoncture difficile à cause du renchérissement du prix du pétrole et de la forte baisse de la demande dans le secteur du transport aérien.

Mots clés : atlas blue, conflit



Commentaires...

1.Posté par bamou le 30/04/2011 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n' y aura pas d'accord entre la direction RAM,AMS et les PNC d'ex Atlas-Blue car il y a eu dernièrement des concessions de la part de RAM & AMS au profit des PNC AMS qui ont menacé de faire grève,d'où augmentation de salaires et indexation des heures de vol qui seraient payées ainsi qu'une augmentation des frais de déplacement et l'annulation pur et simple de la mise à disposition AMS sol,et pour finir ,le délégué s'est vu offrir une qualification B767 pour pouvoir faire YUL & JFK !

2.Posté par samu le 02/05/2011 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour
Le personnel d’atlas Blue n’a jamais parlé d’argent. Le problème c’est que en signant AMS le personnel va perdre une chose très importante LE STATUT DE NAVIGANT car AMS n’est pas une COMPAGNIE aérienne .si c’est le cas pourquoi on signe AMS et sur les cartes professionnelles on trouve la RAM donc c’est via intérim.
Le mouvement a l’aéroport c’était pour répondre à monsieur BENHIAMA car il a osé dire *
Faites ce que vous voulez je ne vais pas verser vos salaires et vous allez avoir FAIM
Mais ce genre de chose ne fait que donner de la force au personnel et de continuer leurs combat de dignité
Toutefois il faut pas perdre de vue sur les anciennes gaffes de BENHIMMA OCP la wilaya ……………..
je vous demande de ne pas essayer de renverser les choses sur le personnel les pris la demande .......;car c'est pas adéquat

3.Posté par ziko le 03/05/2011 04:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PNC atlas blue ne cherche pas l'argent, mais il veut travailler avec dignité, il cherche l'appartenance a la RAM, le faite de travailler a travers un bureau de recrutement AMS, la fusion entre la RAM et ATLAS BLUE n'est pas complète car les commandants, les pilotes et la direction d'atlas blue ont signés des contrats royal air maroc par contre les hôtesses et les steward doivent signés des contrats AMS, que ce que vous appelez cela ??? tt est claire, le comble c'est que la RAM a recruté des PNC sénégalais avec des contrats ROYAL AIR MAROC.... c trop

Mr le PDG de la RAM BENHIMA a un passé noire et des antécédents concernant ses mauvaises gestion que ca soit a l'OCP, ONE, wilaya de casablanca.... wa bezaf

Nouveau commentaire :

Avis important : Nous ne sommes pas responsables des messages postés sous les articles de notre site et nous ne garantissons aucunement la précision, l'utilité, ni si l'information est complète, et nous ne sommes pas responsables du contenu de ceux-ci.