Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







Maghreb

Algérie: 'Ciel fermé' jusqu'à 2009...


ciel ferme
ciel ferme
Invité, mercredi soir, au Club excellence management, à l'hôtel El Aurassi, à Alger, Mohamed Maghlaoui, ministre des Transports, l'a confirmé avec cet argument : « Tant que la restructuration d'Air Algérie n'est pas achevée, il n'y aura pas d'autorisation d'exploitation pour les compagnies aériennes privées. » La priorité, selon lui, est de permettre à Air Algérie, qui exerce un monopole de fait sur les lignes intérieures, de se déployer au niveau national.

Il a fixé une date : 2009, une année qui coïncide avec la fin de mandat présidentiel de Abdelaziz Bouteflika. Est-ce à dire que l'épisode Khalifa a bloqué toute volonté d'ouverture ? Mohamed Maghlaoui, qui refuse de parler de « mauvaise gestion » à Air Algérie, reconnaît les retards qu'enregistre cette compagnie au niveau du réseau domestique et les faiblesses dans la prestation de services. Des études sont menées pour « améliorer » la situation, selon lui. Il n'écarte pas la possibilité à terme d'ouvrir le capital de cette entreprise.

A ses dires, Air Algérie est soumise à l'application des normes de l'aviation civile internationale. Il annonce que l'enquête sur le crash en Italie, l'été 2006, d'un avion-cargo de cette compagnie n'est pas encore achevée. En somme, le ministre est formel : « Air Algérie n'est pas défaillante. ».

El Watan

Lundi 4 Décembre 2006

Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
MAS20140234
Dreamliner0015
MAS2014_10074




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com