AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Annonce d'un accord interarabe pour la libéralisation du transport aérien


Par MAP, le 23 Février 2007



Annonce d'un accord interarabe pour la libéralisation du transport aérien
L'accord interarabe sur la libéralisation du transport aérien est entré en vigueur le 18 février courant, a déclaré jeudi le président de la commission de transport aérien de l'Organisation arabe de l aviation civile, M. Ahmed Nemat Ali.

M. Nemat a indiqué, dans une déclaration à la MAP à l'issue des travaux de la 21-ème réunion de ladite commission, tenue à Rabat du 19 au 22 février, que cet accord est entré en vigueur après sa ratification par six Etats arabes à savoir les Emirats Arabes unis, la Jordanie, le Liban, la Palestine, la Syrie et le Yémen, tout en précisant que ledit accord sera ratifié prochainement par six autres pays.

M. Nemat a considéré que cet accord permettra un changement qualitatif dans les relations entre les pays membres, notamment par le renforcement du rôle de l'industrie aéronautique dans le développement économique arabe et la satisfaction des demandes des populations.

Soulignant l'importance de cet accord dans le raffermissement de l'action commune arabe, M. Nemat a ajouté qu'il contribuera, à travers la suppression de toutes les restrictions (limitation du nombre des vols, type d'avions utilisés, aéroports d'accueil), à surmonter les obstacles entravant l'action des compagnies aériennes.

Rappelant les différents étapes qu'a franchi l'accord interarabe, M. Nemat a souligné que la libéralisation du transport aérien est un des objectifs majeurs des responsables de l'industrie aéronautique et de l'organisation, dont la création remonte à 1996.
Dans un document de la commission de transport aérien de l'organisation arabe de l'aviation civile, il a été précisé que cet accord contribuera, dans le cadre d'une concurrence loyale, au développement du transport aérien arabe et à la mise à niveau des compagnies aériennes arabes afin qu'elles soient capables d'intégrer le marché mondial et d'affronter les alliances régionales, soulignant l'existence d'un plan visant l'institution d'un marché arabe de transport aérien.