AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Aviation civile : le Maroc se conforme aux normes internationales


Par MAP, le 18 Mars 2006


Le Maroc est en phase avec les normes internationales de recherche et de sauvetage en aviation et dispose de l'ensemble des équipements et des compétences humaines qualifiées, ont affirmé, mercredi à Casablanca, les participants à un séminaire sur "le service des recherches et de sauvetage en aviation civile".


Le directeur de l'Académie internationale Mohammed VI de l'Aviation Civile, Rachid M'saadi, qui s'exprimait à cette occasion, a indiqué, dans une allocution lue au nom du ministère de l'Equipement et du Transport, que la mission de recherche et de sauvetage, qui est une mission humanitaire par excellence, est assurée par le département du transport et la direction de l'aéronautique civile, conformément au Décret du 5 mars 1974, et porte sur l'organisation des opérations de recherche et sauvetage des aéronefs en détresse qui évoluent dans l'espace aérien national.
M. M'saadi a relevé, à cet égard, que le dispositif de recherche et de sauvetage en aviation déployé dans le Royaume doit être conforme aux principes de la convention de Chicago, aux normes et pratiques recommandées dans son annexe 12, ainsi qu'aux plans régionaux de navigation aérienne, compte tenu de l'étendue de la zone de responsabilité de notre pays qui couvre un espace international.

Dans ce cadre, a-t-il ajouté, l'Office National des Aéroports (ONDA) a entrepris la réalisation d'importants projets de modernisation, de valorisation des ressources humaines et de renforcement des systèmes de communication, de navigation, de surveillance et de gestion du trafic aérien, soulignant que plusieurs projets ont été mis en oeuvre pour la fourniture d'un service de recherche et de sauvetage en aviation de haut niveau conforme aux standards internationaux.

Pour sa part, le responsable de la Direction de l'Aéronautique Civile, Hicham Moumni, a fait état de l'arsenal juridique réglementant le secteur de la recherche et de sauvetage au niveau national et international, rappelant à cet effet, l'étude finalisée l'année dernière qui a mis le point sur les points forts et faibles du système de recherche et de sauvetage au Maroc dans l'objectif d'améliorer ce système et de l'harmoniser avec les normes réUne formule qui suscite peu d'intérêt.

Cette étude, a-t-il ajouté, a été à l'origine de l'élaboration d'un projet de Décret sur la recherche et le sauvetage, d'un plan national de sauvetage aérien et maritime et d'un autre dédié au sauvetage dans les aéroports.

De son côté, Abdelhak Mezour, inspecteur des études à l'Académie internationale Mohammed VI de l'Aviation Civile et responsable d'une unité de formation de la branche du contrôle aérien, a exposé les différents programmes de formation dispensés par l'Académie au profit des contrôleurs aériens au cours des trois années de leur spécialité, évoquant les développements enregistrés dans ce secteur au Maroc en vue d'accompagner les dernières évolutions en la matière.