Aeronautique.ma

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO


Par Aeronautique.ma le Mercredi 17 Avril 2013

La DGAC et l'ONDA déploient des mesures supplémentaires pour éviter les confusions de pistes à l'aéroport MohammedV




La DGAC et l'ONDA déploient des mesures supplémentaires pour éviter les confusions de pistes à l'aéroport MohammedV
Suite à un incident survenu le 8 Août 2011 où un Airbus A320 d’Air France avait atterrit sur la piste 35R au lieu de 35L à l'aéroport Mohammed V, les autorités marocaines avaient ouvert une enquête bien que l'atterrissage ait été effectué en toute sécurité.

Le rapport de la Direction Générale de l'aviation civile Marocaine (DGAC)et du Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA) avait classé l’événement comme incident grave. Il a recommandé à l’issue de l’analyse à l'Office National Des Aéroports (ONDA)de réaliser une étude de sécurité sur les facteurs contributifs qui ont mené l'équipage d'Air France ainsi que celui d'autres compagnies aériennes à effectuer les confusions des pistes lors de l’atterrissage. Le rapport a aussi fait des recommandations à la DGAC française qui devrait s’assurer de la sensibilisation des équipages de conduite des exploitants français sur les spécificités de l'aéroport Mohammed V, notamment en ce qui concerne la confusion des pistes entre elles et les pistes et le taxiway.

Aujourd'hui, la DGAC et l'ONDA ont rappelé par voie de communiqué que l’aéroport Mohammed V présente une configuration d’exploitation comportant des pistes parallèles à l’instar de plusieurs aéroports du monde ayant une configuration similaire (Frankfurt, Nice, Toulouse, Las Palmas…..).

D'autre part, le communiqué ajoute qu'afin d’atténuer, voire d’éliminer le risque de confusion de piste par les équipages, l’ONDA en collaboration avec la DGAC relevant du Ministère de l’Equipement et du Transport, a mis en œuvre, dans une démarche proactive, un ensemble de mesures supplémentaires, en plus de celles déjà déployées, comme mesures préventives supplémentaires à mettre en œuvre, pour éveiller davantage la conscience situationnelle des équipages de vol durant la phase d’atterrissage.

L’aéroport de Casablanca Mohammed V est un hub du Transport Aérien et le plus grand aéroport international au Maroc. Durant l’année 2012, cet aéroport a été desservi par 21 compagnies étrangères, a assuré plus de 71.000 mouvements et a traité plus de 7 millions de passagers.