Aeronautique.ma
Aeronautique.ma







International

Les aéroports européens au service des personnes handicapées

Les aéroports et compagnies aériennes européens devront offrir, à partir de samedi, aux personnes handicapées ou à mobilité réduite des services spécifiques et une assistance complète et gratuite, a annoncé la Commission européenne (CE).


"L'introduction progressive de ces règles permettra de mettre un terme aux discriminations et d'offrir aux passagers handicapés et âgés l'assistance dont ils ont besoin dans leurs déplacements", a indiqué, dans un communiqué, Antonio Tajani, Vice-président de la Commission européenne chargé des transports, ajoutant que "ces nouveaux droits constituent un progrès fondamental pour l'Europe du citoyen".

A partir du 26 juillet, les aéroports européens devront offrir un ensemble de services spécifiques aux personnes à mobilité réduite, depuis l'entrée de l'aéroport jusqu'à la porte d'embarquement, dans l'aéroport de départ comme dans celui d'arrivée.

Selon la Commisssion européenne, l'assistance devra être adaptée à la capacité de mobilité de la personne qui en bénéficie.

Au même titre que n'importe quel passager, la personne concernée pourra utiliser les différentes infrastructures disponibles au sein de l'aéroport.

L'embarquement aura lieu prioritairement, dans les meilleures conditions, avec des moyens appropriés.

Pour les vols décollant des aéroports de l'UE, et pour ceux qui quittent un aéroport situé dans un pays tiers à destination d'un aéroport de l'UE, le règlement interdit aux compagnies aériennes et aux voyagistes de refuser une réservation ou l'embarquement en raison d'un handicap ou d'un problème de mobilité, souligne la CE.

Les seules restrictions possibles concernent soit des éventuelles questions de sécurité motivées par une réglementation nationale ou internationale soit une impossibilité technique, telle que l'exiguïté de l'avion.

Les compagnies aériennes seront obligées de fournir certains services gratuitement, comme le transport en cabine des fauteuils roulants.

Une personne handicapée ou à mobilité réduite qui souhaite une assistance est invitée à signaler au plus tôt ses besoins spécifiques, auprès de son voyagiste ou du transporteur aérien.

Cette notification n'est pas obligatoire, précise la Commission, mais elle est indispensable au moins 48 heures avant le départ pour obtenir une assistance adaptée à ses besoins.

Les Etats membres de l'UE sont, par ailleurs, tenus de mettre en place un organisme de contrôle chargé d'appliquer le règlement sur leur territoire, ajoute la même source.

MAP

Samedi 26 Juillet 2008


Maghreb | International | Dépêches





Newsletter









Galerie
concorde1024
Cérémonie_2000_BR7100007
ATR - 600




Recommandez Aeronautique.ma








Top Aviation Sites
AVIATION TOP 100 - www.avitop.com Avitop.com