AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO



Royal Air Maroc entend créer une filiale pour les vols internes


Par MAP, le 4 Décembre 2008



La Royal Air Maroc (RAM) entend créer une nouvelle filiale spécialisée dans le transport interne, comme elle s'emploie à améliorer ses dessertes long courrier et ce, en dépit d'une conjoncture économique difficile, a indiqué mercredi le ministre de l'équipement et du Transport, Karim Ghellab.


Royal Air Maroc entend créer une filiale pour les vols internes
En réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur «la situation de la RAM», M. Ghellab a affirmé que la compagnie procédera ainsi à l'acquisition de sept avions longs courriers, au lieu des cinq prévus initialement, ainsi que d'un Boeing 787.

En dépit d'une concurrence acharnée à la quelle fait face la RAM de la part des transporteurs low-cost, a-t-il ajouté, la compagnie à conservé ses équilibres en réalisant une hausse de 7% au niveau du transport des voyageurs à fin août dernier et en améliorant le taux de remplissage des voyages de 6 points.

La RAM a poursuivi également l'investissement dans la modernisation de sa flotte, à travers l'acquisition en 2008 de deux avions nouvelle génération, comme elle a ouvert 5 nouveaux marchés en Afrique durant la période 2007-2008, a-t-il dit.

Le ministre a, par ailleurs, mis en exergue le progrès enregistré par la RAM en matière de ponctualité de ses voyages durant l'été 2008, enregistrant une hausse de 10 points en juillet et 5 points en août, par rapport aux périodes respectives de l'année précédente.

Des retards exceptionnels de voyages ont cependant eu lieu, a fait observer le ministre, les attribuant au mouvement de protestation des pilotes, d'une part, et au durcissement des conditions établies par la RAM en matière de sélection des compagnies d'affrètement des avions devant assurer le cas échéant les voyages ayant subi des retards.

M. Ghellab a précisé que la RAM accorde une importance stratégique aux marchés africains, ce qui lui permettra de garder la position de la compagnie en tant que 2éme opérateur aérien dans le Continent.

Mots clés : royal air maroc