AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Ambitieux projets de voies express pour relier les aéroports aux grandes villes Marocaines


Par Aeronautique.ma / MAP, le 7 Mars 2013



Ambitieux projets de voies express pour relier les aéroports aux grandes villes Marocaines
SM le Roi Mohammed VI a procédé, jeudi, au lancement des travaux de réalisation d'une voie express reliant l'autoroute Fès-Oujda à l'aéroport Fès-Saiss et à la ville de Fès, une initiative qui vient renforcer la dynamique de développement socio-économique que connait la région.

Le ministre de l’Équipement et du transport, Aziz Rabbah, a indiqué que ce projet s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par son département en vue de relier les aéroports aux grandes villes du Royaume. Le ministère s’assigne pour objectif de relier les différentes infrastructures de transport (ports, voies ferrées, aéroports) au développement urbain des grandes villes, a affirmé M. Rabbah.

À fort impact économique et social, la nouvelle voie ambitionne d’améliorer la sécurité et la fluidité de la circulation routière, d’accompagner l’évolution du trafic passager au niveau de l’aéroport Fès-Saiss et de réduire le temps de liaison entre l’aéroport et les villes de Meknès, Taounate, Taza et Sefrou.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 227 millions de dirhams, ce projet consiste en le dédoublement de la route reliant la ville de Fès à l’autoroute Fès-Oujda sur 14,2 kilomètres, à travers la création d’une double voie de trois couloirs sur 4,7 km et l’aménagement d’une double voie de deux couloirs sur 7,3 km.

Il porte également sur le dédoublement de la route (deux couloirs) qui donne accès à l’aéroport Fès-Saiss (2,2 kilomètres), la construction d’un échangeur sur la RN 8 et l’aménagement de six giratoires. Fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Équipement et du transport, la préfecture de Fès, le Conseil régional de Fès-Boulemane, la Commune urbaine de Fès et les services gestionnaires des réseaux, ce projet viendra s’ajouter à plusieurs chantiers lancés au niveau de la capitale spirituelle du Royaume et visant à en faire un pôle majeur de développement économique et social, susceptible d’avoir un effet d’entraînement sur d’autres collectivités de la région.