AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique et du Spatial

Passagers révoltés de Toulouse: La mise au point de Jet4You


Par Aeronautique.ma, le 5 Décembre 2010


85 personnes sur un total de 121 passagers ont bloqué durant toute la nuit de samedi 04/12 et dimanche matin le vol Toulouse-Casablanca prévue décoller à l’heure le samedi 04/12 à 22H35 local, empêchant l’avion de décoller à destination de Casablanca.


Passagers révoltés de Toulouse: La mise au point de Jet4You
Dans son communiqué reçu par Aeronautique.ma, Jet4You déplore l'incident du essentiellement à l’impatience et au manque de compréhension et de solidarité de quelques dizaines de passagers.

En raison d’un « Bird Strike :. » au moment de l’atterrissage du vol Casablanca-Bordeaux du 04 décembre 2010, l'avion de Jet4You est resté cloué à l'aéroport de Bordeaux. Il devait continuer son vol pour faire "Bordeaux-Lyon" et "Lyon-Casablanca".

Les passagers devant faire le trajet Lyon-Casablanca ont été pris en charge par l’avion en provenance de Genève sans aucun incident. En revanche, les passagers de Bordeaux devant se rendre à Casablanca n’ont pu être transportés le 04 décembre 2010 au soir en raison de l’occupation forcée de l’aéronef par les passagers de Toulouse refusant avec virulence toute escale à Bordeaux. Jet4You précise que l’incidence d'une escale à Bordeaux n’aurait généré que 40 minutes de retard incluant le temps d’escale car le temps de vol entre Toulouse et Bordeaux est de 20 minutes.

Jet4you a, selon le même communiqué, pris en charge les passagers de Bordeaux (Hôtel, Repas et transport) et organisé leur acheminent à destination Casablanca pour le 05 décembre 2010.
A Toulouse, une cinquantaine de passagers ont préféré quitté l’appareil et reporter leur départ au lendemain., les autres ont rejeté toutes les solutions proposées par la compagnies et ont décidé d’occuper l’avion pour forcer l’équipage à décoller en direction de Casablanca. Le commandant de Bord, face à cette situation de chantage, a décidé d’annuler le départ du vol et en a informé les passagers et les autorités.

L’évacuation pacifique s’est enfin faite à 11h00 ce Dimanche matin. Une enquête sera menée pour établir les responsabilités a annoncé à l'AFP dimanche le secrétaire d'Etat aux Transports M. Mariani en condamnant l'action des passagers qui ont refusé toute la nuit de quitter l'avion, et a ajouté que "la prise de contrôle d'un aéronef par des passagers est quelque chose qu'on ne peut pas approuver, parce que quel que soit le mécontentement commercial des passagers, le pilote doit rester maître de son avion".

Jet4you, a souligné M. Mariani, est "une compagnie low-cost, mais elle a bonne réputation et jusqu'à présent il n'y a pas eu d'accident avec elle". Et "si les passagers ont passé la nuit dans l'avion, c'est parce qu'ils ont décidé de ne pas descendre", a-t-il rappelé.  Le secrétaire d'Etat a reconnu qu'il aurait été "souhaitable" que "les passagers soient informés, avant de monter dans l'avion, qu'il y avait des escales supplémentaires".