AERONAUTIQUE | Portail marocain de l'aéronautique

Aeronautique.ma
Recevez la newsletter AEROHEBDO



RAM ouvrira la ligne Casablanca - Moscou en Mars


Par Aeronautique.ma / MAP, le 16 Février 2011



RAM ouvrira la ligne Casablanca - Moscou en Mars
La première liaison aérienne directe entre le Maroc et la Russie de la Royal Air Maroc (RAM) sera lancée à partir du 15 mars prochain, a annoncé mardi la RAM depuis Moscou.
L'ouverture de cette liaison aérienne reliant Casablanca et Moscou, avec trois voyages hebdomadaires (mardi, vendredi et dimanche) à bord d'un Boeing 737/700, s'inscrit dans le cadre de la stratégie de la compagnie aérienne pour renforcer sa présence dans le marché du trafic aérien international et accompagner l'intérêt grandissant des touristes russes pour la destination marocaine ainsi que celui des hommes d'affaires des deux pays, a déclaré à la MAP le directeur général adjoint de la RAM, M. Abderrafie Zouiten.

Cette nouvelle liaison, a-t-il ajouté, fera de la RAM un pont aérien entre la Russie et les pays voisins, dans le cadre de la stratégie de la RAM, qui fait de l'Europe de l'Est l'une de ses principales destinations, en vue d'assurer le transfert des touristes et répondre aux demandes croissantes de trafic aérien reliant l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient.
La compagnie marocaine a ouvert de nouvelles dessertes, l'année dernière, en Italie, en Suisse, en Allemagne, en France et en Pologne, a-t-il fait remarquer.

Pour sa part, l'ambassadeur du Royaume du Maroc en Russie, M. Abdelkader Lecheheb a estimé que l'ouverture d'une liaison aérienne directe entre Moscou et Casablanca, s'ajoute à la stratégie de renforcement des relations humaines et stratégiques entre la Russie et le Maroc.
Cette initiative, a-t-il poursuivi, place le Maroc en tant que destinations touristiques dans le marché russe, qui est l'un des plus importants au monde avec 20 millions de touristes annuel.

Cette liaison aérienne répond au désir des deux pays de consolider leurs relations économiques et de donner une valeur ajoutée aux transactions bilatérales qui se développent, a souligné M. Lecheheb, estimant que le Royaume demeure l'un des principaux partenaires arabes et africains pour la Russie.