Aeronautique.ma

Aeronautique.ma

Recevez la newsletter AEROHEBDO


Glossaire
Rechercher :
A    B    C    D    E    G    H    I    L    M    P    R    S    V    W
MAC :
MAC pour Mean Aerodynamic Chord ou CAM pour Corde Aérodynamique moyenne.
La CAM est une corde qui représente à elle seule l'aile dans sa totalité, du point de vue des forces qui s'y appliquent. Sa position sur l'aile est aussi importante que sa longueur. Ces valeurs servent à plusieurs reprises dans de la conception d'un avion ou d'un planeur.
Pour en savoir plus sur le calcul de la MAC:
En Français: epervier.sudluberon
En anglais: geistware


MCC :
Pour Multi Crew Coordination (Formation au Travail en Équipage ou FTE) est une formation complémentaire à une licence de pilote professionnel autorisant le vol en équipage, c'est-à-dire dans un aéronef qui nécessite plusieurs personnels navigants techniques. Elle est un préalable à la Qualification de type multipilotes et peut être réalisée en même temps ou séparément de celle-ci.

MMC :
Modular Mission Computer
Le MMC développé par Texas Instruments, dérivé de l’ordinateur central du F-22, remplace les 3 ordinateurs équipant le F-16 A/B et dispose d'une réserve de 50 % pour la mémoire et le traitement de données. Les capacités du MMC peuvent encore être augmentées par l'adjonction de cartes dans le boîtier du MMC. Il est en charge de la gestion de l’armement, de l’énergie, de la navigation et du diagnostic de pannes au niveau des Line Replacable Units. Il peut être configuré en fonction des missions à mener (chasse, bombardement, reconnaissance, ...). Le MMC est le contrôleur de la partie électronique du F-16. La version du MMC intégrée dans les F-16 européens diffère légèrement de celle retenue par l’U.S. Air Force pour ses F-16 Block 50, qui utilisent une plus vaste panoplie d’armements.

MOE :
Le M.O.E (Manuel de l'Organisme d'Entretien) est un manuel élaboré après une mise au point de la situation existante dans une compagnie aérienne qui entretient ses propres avions ou des avions de compagnies tierces et/ou révisant des accessoires avions et désirant postuler pour être agréée atelier de maintenance (Agrément DAC Marocaine dont le ministère de tutelle est celui des transport et de la marine marchande) ou postuler pour être agréée E.A.S.A (Agence Européenne de la sécurité aérienne pour l’Agrément Européen) .

Après les préliminaires d'étude de la situation existante, des démarches sont entreprises pour décrire et formuler par écrit :Qui fait quoi et comment. Le canevas à suivre est selon les recommandations de l'autorité devant délivrer l'agrément. Naturellement la mise à niveau concerne les ateliers et les installations, les magasins, les outillages et instruments utilisés, les moyens de sécurités , leur quantité en fonction des espaces utilisés ,les documents utilisés et l'élaboration de supplément de documents si nécessaire. etc...et le personnel (Formations, qualifications etc).

La redéfinition des taches pour les acteurs en place et les nouvelles définitions des taches de la structure répondant aux normes exigées génère généralement du mécontentement de certains acteurs habitués à des manières de faire vagues et mal définies profitant des fois pour certains acteurs, cela génère une certaine peur du changement étant donné que la réglementation et les normes exigent une maitrise de la traçabilité aussi bien de actes de maintenance que les circuits des produits et du matériel.
A mon avis il est nécessaire de faire précéder cette démarche par une sensibilisation aussi bien du personnel que de certains acteurs du commandement et sans engagement affirmé de la Direction l’espoir d’aboutir au résultat est maigre sinon impossible pour réussir dans la mise en place de ces changements d’une manière efficace et efficiente.

Définition soumise par: S. Benkhouya

MRO :
Pour Maintenance Repair & Overhaul (Maintenance, Réparation et Révision). Ce terme définit les activités de maintenance aéronautique délivrés par des acteurs agréés de cette industrie. Ils regroupent un ensemble d’activités strictement réglementés, obligatoires et périodiques, généralement divisés en 4 catégories: Maintenance de niveau A (tous les mois), Maintenance de niveau B (tous les 3 mois), Maintenance de niveau C (tous les 12-18 mois) et Maintenance de niveau D (tous les 4-5 ans). Les activités de Maintenance et Réparation Aéronautique rassemblent la maintenance en piste, la maintenance de la structure principale, la maintenance des moteurs, la maintenance des composants et des équipements.

Mayday :
Lorsqu'un avion ou un bateau est en détresse, l'usage radio-téléphonique est de prononcer 'Mayday'.
Ce mot est en fait une déformation de la phrase française 'Venez m'aider', qui aurait été prononcée par un pilote français en détresse et qui fut comprise par l'opérateur anglais sous le terme 'Mayday'.
En 1927, l'International Radio Telegraph Convention a légitimé cet usage.

A    B    C    D    E    G    H    I    L    M    P    R    S    V    W